julien recours portatrait.jpeg
©Adrien Millot

Julien Recours

Un désir nommé Utopies!
Par Véronique Dupard-Mandel

Julien recours C'etait demain.jpeg

Collectionneur et chasseur … d’archéologies du futur.

Jeans, tee-shirt et baskets, débit à la mitraillette, Julien Recours est un garçon bien de son temps, un temps qu’il n’aime pas perdre.

 

La motivation de celui qui, née dans les années 70,  aime tant le temps du futur antérieur ?

 

Chineur depuis l’âge de 14 ans, il s’est, avec la maturité et l’expérience, spécialisé dans les pièces monumentales, spectaculaires et une certaine architecture dite utopique des années 60/70.

Exterieur Julien Recours BD.JPG
J Recours espace exposition BD.JPG
Julien Recours  grandval  2.jpg

Après avoir acquis nez de Boeing 747, réacteurs et autres divers morceaux de fusées ou d’avions, le voilà qui achète son premier … TETRODON. Pas de méprise ! Il ne s’agit pas de ce dangereux spécimen, poisson gonflable qui empoisonne le gourmet amateur japonais inexpérimenté, mais d’une structure (habitat modulable et adaptable, d’où son nom) en fibre de verre conçue par l’agence d’architecture AUA - Atelier d’Urbanisme et d’Architecture - en 1972 et fabriquée par le groupe Barbot.

 

« Cette maison modulaire qui est arrivée dans mon univers d’objets, ça m’a tellement plu que j’ai décidé de consacrer une période de ma vie à cette architecture et même de ne plus me consacrer qu’à une collection d’œuvres d’architectures.

 

Puis vient ce côté addictif, l’œil s’affute et voit ce que tout le monde à devant soi et ne voit plus ou pas, dans un jardin, dans une forêt, au fond d’un pré chez un agriculteur, d’un hangar, enterré dans un champ à l‘abandon … »

 

C’est ce qui s’est passé avec le bureau coquille de Gérard Grandval trouvé, documenté et identifié par son « talisman » un autocollant Cacharel ! « Grâce à cet objet j’ai rencontré et échangé avec Gérard Grandval et même Jean Bousquet, ensemble nous avons porté un projet de restauration. »

cacharel-paris-gerard-granval-11.jpg
bureau coquille (document d'époque) © cacharel
gerard Maneval.png
Gérard Grandval pose devant un module en cours de restauration

Voici donc JR jeté dans le grand bain des archéologies du futur et de ces vestiges architecturaux.  A ces premières pièces s’en sont ajoutées d’autres, tout aussi mythiques : La Bulle de Jean-Benjamin Maneval, des Algeco 2002, une maison de Candilis, et même des éléments d’une des fameuses Piscine Tournesol de Bernard Schoeller.… Je suis un collectionneur un peu kamikaze à cause des moyens et de la logistique énorme qui doit être mis en place pour accompagner les projets.

Dans cette histoire il entraine sa compagne Jessica. « Au début j’ai aidé Julien à restaurer les pièces, aujourd’hui j’élabore avec lui … »

chabrisdepotplongee.JPEG
P1020373 copie.jpeg
J Recours detail BD.JPG
Julien Recours hangar 4 BD.JPG

Et pour entreposer tous leurs trésors, Ils se donnent des moyens adéquats :  un lieu 4000m2 de bâtiments avec atelier de restauration et espace de présentation. « C’est un Cabinet de curiosité de 4000 m2 pour mes visions, nos visions, pour l’amour des objets. »

 

A l’occasion des journées du Patrimoine Julien Recours ouvre ce lieu spectaculaire, à ne pas rater pour tous les amateurs d’un retour vers le futur !

J Recours bulle Maleval 2 BD.JPG
Julien recours grandval 2.jpg

EXPOSITION :

« C’était demain  - Visions d’une architecture de vacances 1968-1979 »

 

Entrée libre, tous les week-ends du 17 septembre au 16 octobre 2022 de 10h à 18h.

Le Pavé de Mézière, route de Pithiviers, 45340 Juranville

© julien Recours, Adrien Millot, EsthetePlace