5N7B5649_ copie 2.JPG

Keagan Ramsamy

Profession spécialiste en bijoux!

par Véronique Dupard-Mandel

29 novembre 2021
5N7B5623 copie.JPG
Keagan Ramsamy place Vendôme ©Esthete Place

 

L’œil est d’or, le sourire éclatant, la peau ambrée, le cheveux noir comme du jais, l’allure élégante et féline, le geste et le verbe précis et le regard "fancy", qui soudain se durcit… tel est Keagan Ramsamy spécialiste en bijoux, officiant, entre autres, pour la maison Pierre Bergé & Associés depuis presque 9 années.

 

Keagan Ramsamy a plusieurs facettes. Après un master en histoire de l’art/archéologie à Paris I, spécialisé en art de la Renaissance franco-italienne, il entre en stage chez Pierre Bergé & Associés. Il est immédiatement  attiré par le département bijoux, réminiscence d’une enfance au lointain, et d’un apprentissage maternel en bijoux et pierres précieuses. Il est fasciné par la richesse des bijoux indiens tout en développant une passion pour le dessin joaillier. La finesse, la profusion de détails, la précision du trait et la sublimation des pierres le renvoie à la minutie d'un tableau Renaissance, son autre passion. 

En 2015 et après une formation de gemmologue à l’ING, il prend la direction du département bijoux chez PB & Associés où Il acquiert une solide expérience en expertise, et organise deux ventes phares, en 2015, « Collection baronne Alain de Rothschild » et en 2020 « Collection Marie-Hélène de Rothschild »

 

Et lorsqu’on lui demande quelles sont ses préférences, il reconnaît être fasciné par tous ceux qui au-delà de l’aspect esthétique ou de leur magnificence, relève du sens. Les bijoux de pouvoir, les bijoux religieux ou les pièces à systèmes. Et enfin il avoue une passion enfantine pour le bestiaire animalier. « Certainement à cause de mon amour pour les animaux, tout petit déjà je les dessinais tous et tout le temps".  Une double fibre créatrice qu’il souhaite développer dans un futur proche…

cliquer sur l'image pour l'ouvrir

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
M Bonetti Esthete Place 3 BD.JPG

Mattia Bonetti

"Le Fauteuil et Le Lampadaire denim"

Par Serge Gleizes

22 novembre 2021
M Bonetti Esthete Place 2 BD.JPG
Mattia  assis sur le fauteuil "Denim"©estheteplace

 

Dessinés en 2005, le fauteuil et le lampadaire Denim sont deux pièces uniques et exclusives. Elles furent présentés pour la première fois en 2007 à la Galerie Italienne à Paris. Et en quinze ans, ni l’un ni l’autre n’ont pris une ride ! « L’idée était simple, raconte Mattia Bonetti, il s’agissait de travailler sur des formes disproportionnées pour habiller ensuite un fauteuil et un lampadaire de la toile la plus connue et portée au monde. Tout cela est né d’une observation, ou plutôt d’une critique sur la déferlante de vêtements en jeans customisés qui étaient ensuite vendus à des prix exorbitants dans les années deux mille. Ce qui m’a intéressé, c’était de réinterpréter les codes du denim, de faire du luxe à partir d’une matière simple, de travailler sur une forme d’excès, d’exagération. »

Il se rendit donc aux Puces pour acheter de vieux vêtements en jeans qui furent lavés et découpés, puis assemblés et recousus en un savant patchwork. Proche de la haute couture, ladite tapisserie habilla ensuite la carcasse d’un fauteuil ultra confortable, clin d’œil à une chauffeuse Napoléon III, fabriquée de manière artisanale avec ressorts et garniture en crin.  

 

Chaque création de Mattia Bonetti est un pamphlet. Une démonstration baroque et ludique, toujours poétique qui opère un zoom sur l’air du temps d’une époque. Acquérir une de ses œuvres, c’est donc acheter une vision des choses, une histoire que l’on se réapproprie. C’est dans ce sillage qu’il a donné naissance à des créations emblématiques nées des plus beaux savoir-faire et métiers d’art. Ces pièces qui ont marqué les esprits dès les années 1990, sont présentées dans des galeries phares, Néotu, En attendant les barbares, Avant-Scène à Paris, la galerie David Gill à Londres, la galerie Paul Kasmin à New York, et ont été également exposées dans les plus grands musées du monde.

Dans les dernières choses réalisées, il vient de participer à l’exposition Re born Project organisée par la manufacture italienne Ginori 1735 à la galerie Pierre Passebon à Paris, en présentant un service de table et un cabinet en porcelaine, et il prépare déjà l’édition londonienne qui aura lieu à la galerie David Gill en 2022. Son agenda est toujours autant chargé, entre les commandes privées de mobilier qui s’envolent ensuite pour New York, Londres, et la Suisse, et une prochaine ligne de tapis  pour la marque de tapis contemporains Diurne.

24568024568 insta.jpg
24515024515 insta.jpg

Fauteuil  "Denim", pièce UNIQUE.

Année 2007

Matières: tissu, bois, clefs, chaines, cuir

H 90 cm x L 100 cm x P 100 cm

H 35,43 x L 39,37 x W 39,37 in

38 000 EUR

24515024515 insta.jpg
24568024568 insta.jpg

Lampadaire "Denim", pièce UNIQUE.

Année 2007

Matieres: tissu, bois, clefs, chaines, cuir

H 220 X L 80 X P 40 cm

H 86,6 X L 31,5 X W 15,7 in

27 500 EUR

IMG_886269X101,32 copie 2.jpg

Philippe Biancotto

Ready-Melts,

Photographier l’éphémère

jusqu'au 12 décembre 2021 à la villa Savoye

15 novembre 2021
5N7B5554_ copie.JPG
P. Biancotto chez lui, lampe Werner Epstein, chaise Prouvé ©estheteplace

Le Centre des monuments nationaux présente à la villa Savoye l’exposition « Ready-Melts » réalisée par Philippe Biancotto, photographe et plasticien. Son travail pourrait s’inspirer du surréalisme par la place donnée au rêve et à l’inconscient, mais il déconstruit les genres aussi vite qu’il fait fondre ses modèles.

Il choisit de mettre en danger le pérenne et de détourner des objets chargés de mémoire et d’affects ayant atteint le statut d’objets-icônes. En travaillant la glace, il transforme accessoires de mode, mobiliers et pièces de la villa Savoye en sculptures périssables qui explicitent l’insécurité, la fuite désorganisée du temps. Les atomes et les paradigmes s’inversent, la perfection est cassée : le liquide devient solide, l’eau devient structure porteuse. La fonte de la glace est à la fois indolente et violente.

Philippe promène sa longue silhouette de danseur dans ce lieu iconique qu'il s'approprie, et le transpose en  treize photographies présentées dans le parcours de visite au 1er étage de la villa. Peu à peu dans chaque pièce elles se découvrent et  entrent en résonance. Avec humour Dream Cream figure dans la cuisine, les variations sur le fauteuil LC2 dans le salon, tandis que Talons ou Revolver habitent la chambre des maîtres de maison, distillant une présence dans une demeure qui s’anime, dans la salle de bain, le révolver de glace laisse place à une trace mouillée et la main devient révolver...

“Cette exposition est la matérialisation d’une idée : l’équilibre et la durée. La glace s’est imposée à moi comme le support évident, elle maintient assemblé un objet, remplace une partie tronquée et assure sa stabilité pour une courte durée ; puis la fonte et la gravité font leur œuvre, la photographie fige cet instant de grâce.

Passionné d’architecture je ne pouvais qu’être inspiré par Le Corbusier, et la villa Savoye édifice majeur de l’architecture du XXe siècle, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, devient pour Ready-Melts un magnifique écrin.” PB

voir plus cliquer sur l'image

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1
5N7B5417.JPG

Géorgina Letourmy-Bordier
Expert en Éventails...

18 Octobre  2021
5N7B5446_ copie_edited.jpg

 Géorgina ne se souvient pas, enfant, avoir rêvé faire un autre métier que le sien. Les éventails, c'est sa passion depuis toujours. 

Au regard de son parcours, on la croit aisément ;  

Docteur en Histoire de l'Art, Paris 1, Panthéon-Sorbonne, elle a soutenu en 2006 la première thèse de doctorat en France, consacrée à l’histoire et à l’iconographie de cet accessoire de mode.

Expert en éventails près la Cour d'Appel de Versailles, 
Expert, membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en œuvres d'art (SFEP/ CEDEA), spécialisée en Éventails. XVIIe-XXe siècles,

Co-Auteure avec José de Los Llanos du livre  « Le siècle d’or de l’éventail Du Roi Soleil à Marie-Antoinette » publié aux Editions FATON, et édité à l'occasion de l'exposition éponyme, présentée au musée Cognacq-Jay à Paris, en 2013-2014,

Commissaire de l'exposition "L'éventail, matières d'excellence. La nature sublimée par les mains de l'artisan"pour le Musée de la Nacre et de la Tabletterie à Méru (Oise)... 

Son crédo affirme-t-elle:  « Faire connaître les éventails, et les faire reconnaître comme objets d'art, voilà une des grandes ambitions qui m'anime depuis de nombreuses années. » 

Elle  collabore également avec de nombreuses études en France dont Ader-Nordmann, Cannes enchères, Chevau-Légers Enchères à Versailles, Coutau-Bégarie et associés, Jakobowicz à Melun, Lynda Trouvé, Crait-Müller, Millon, Mirabaud-Mercier, Normandy-Auction, Oger-Blanchet, Piasa, Pierre Bergé et associés, Rennes Enchères, Rossini, Thonier-Enchères, Villanfray et associés ...

Et elle nous donne Rendez-vous le  jeudi 4 Novembre à Drouot  pour une vente de l’étude ADER www.ader-paris 

(ARTS DÉCORATIFS DU XVIE AU XIXE SIECLE – PARTIE 1) ou seront mis à l'encan plus d’une centaine d’éventails d’Europe et d’Asie, avec de belles pépites comme un éventail célébrant la naissance du dauphin de France en 1781 ...

Vous pouvez également retrouver Géorgina Letourmy-Bordier sur  

https://eventails-anciens.com/

facebook et instagram 

SUIVRE LA VENTE du 04/11/2021  - Cliquer sur l'image pour l'ouvrir  
©estheteplace

Edith Théret, Maître verrier...

21 Mai 2021
*5N7B9604 copie 3.JPG

A 27 ans la jeune Edith Théret a déjà un tempérament de fer, ou plutôt de verre trempé! 

Une base classique "c'est par la connaissance et la maîtrise des fondamentaux de l’art graphique, du dessin à la peinture à l’huile, en passant par le modelage et la gravure que j'ai découvert et choisi le travail du verre qui est devenu mon matériau de prédilection et d'expression".  Elle en explore toutes les techniques, dont le 2D et  3D,  pour révéler  la richesse plastique et émotionnelle de la lumière et du verre.  Ses dernières réalisations sont le reflet de son goût et de son inspiration pour la période art déco qu’elle met en scène au travers de compositions figuratives et géométriques.

 

Avant de la retrouver en Juin prochain, pour une exposition "Ouverture" non loin du Panthéon à Paris, Rendez-vous dans son atelier, où elle nous révèle ses dernières oeuvres et sa "Whish list" décor et arty, sources de ses inspirations créatives, que vous pouvez retrouver dans notre boutique.

Edith travaille également sur commande et sur mesure: vous avez envie d'un vitrail intérieur, extérieur, d'une table basse d'un paravent, ...