« ET HOP LE DESIGN ! »


L’exposition au Musée des arts Décoratifs, « Le design pour tous : de Prisunic à Monoprix, une aventure française » nous offre une petite madeleine (proustienne) et nous invite à une plongée dans l’histoire française du design populaire.

« NOUS SOMMES DEUX SOEURS JUMELLES, NÉES SOUS LE SIGNE DU DESIGN » !

Capture d’écran 2022-04-24 à 11.11.40 copie.png

Les Demoiselles fêtent respectivement leurs 90 et 91 ans aux Arts Décoratifs à Paris.

 

L’une - Prisunic - née en 1931 l’autre - Monoprix - en 1932 – même cible, même croissance fulgurante, même objectifs : accroitre le pouvoir d’achat et la consommation !

Dès 1946 sous l’impulsion de son président, Jacques Gueden, Prisunic lance ses propres marques afin de mieux maîtriser la chaine : production, distribution, consommateur.

Avec pour crédo le beau dans l’utile et le beau abordable, Prisu (pour les intimes) va créer des collections et des pièces d’édition produites en grandes séries, pendant plus de 50 ans.

 

Aventure artistique, joyeuse et multicolore, qui marqua au fer orange et vert pop les 30 glorieuses et qui joue un « replay » depuis la fusion des deux marques en 1997.

 

Aventure assumée sous le slogan-culte inventé par Denise Fayolle, créatrice du bureau de style  « Le beau au prix du laid » !

 

Aventure du design populaire avec comme objectif : démocratiser le mobilier et l’habillement, faire de nouvelles propositions créatives issues de nouvelles technologies inventées par de nouveaux artistes et adaptées à un nouveau mode de vie.

Musée des Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix-22.jpg
Musée des Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix-11.jpg
Musée des Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix-16.jpg

Autre idée de génie, la création d’un bureau de style en 1955 dirigé à partir de en 1957 jusqu'en 1967 par Denise Fayolle qui recrutera les meilleurs stylistes, graphistes, photographes et designers de l’époque. Des noms du design devenus aujourd’hui mythiques : Terence Coran, Olivier Mourgue, Gae  Aulenti, Danielle Quarante, Claude Courtecuisse, Marc Held, Joe Colombo, Michel Hamon, Jacques Tissinier …

Musée Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix BD-2-2.jpg
Musée des Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix--3.jpg
EXPOSITION Musée des Arts décoratifs Le design pour tous 8.jpg

Des graphistes de talent, Jean-Pierre Bailly, pour ne citer que lui, dessine en 1965 la fameuse cible orange et jaune avec en son centre une petite fleur stylisée. Imprimée sur des sacs de courses en plastique par millions, le sac emblème de la marque touche dans le mille se propageant jusque sur le grand écran, porté par la divine Catherine Deneuve, incarnant, beauté, jeunesse et modernisme à la française, dans « Les Demoiselles de Rochefort » en 1967.

 

Musée des Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix-24.jpg

Et pour parachever cet élan, le lancement de la première édition d’œuvres originales d’artistes contemporains d’avant-garde (Alechinsky, Matta, Bram van Velde, Messagier, Wilfredo Lam) sous la direction de Jacques Puttman. Reconduit en 1968, 1969, et 1973.

Désormais la litho-intello à 100 francs, va s’exposer sur les murs de la cuisine, des WC ou du salon, rivalisant avec le poster « Salut les copains » de la chambre des ados ! De l’art pour tous !

Capture d’écran 2022-04-24 à 16.01.36.png
Capture d’écran 2022-04-24 à 15.56.09.png
Capture d’écran 2022-04-24 à 16.07.28.png

En 1992 Prisunic est acheté par le groupe PPR (Pinault, Printemps, La Redoute).

En 1997 François Pinault revend à la découpe la marque à Monoprix.

C’est la mode des « fusion-food », « fusion-style », Prisunic, toujours à la pointe de la tendance fusionne donc avec Monoprix. Même état d’esprit, même philosophie de la vie et du design : faire vivre l’héritage  Design-Prisunic au sein de Monoprix.

« ET (re) HOP LE DESIGN ! »

 

2000 Back to the roots ! Lancement de la première collab’ lifestyle sous label Mono Design avec pour invité … Terence Conran devenu entre-temps Sir!

 

Depuis 2007 Monoprix relance des « collabs lifestyle » avec BASH et Le Mont Saint-Michel, Alexis Mabille, Antik Batik, Hussein Chalayan, Maison Château Rouge…(Mode)

Rayon déco, 8 collections par an et 115 collabs au compteur, avec des collections phares : India Mahdavi, Paola Navone, Sarah Lavoine, Constance Guisset, Ionna Vautrin, Vincent Darré …

Avec pour autre volet le désir de mettre en lumière les réalisations phares de créateurs invités par Monoprix en reprenant un thème cher à l’enseigne – l’objet du quotidien – à travers l’art de la table, l’assise et l’habillement.

 

Vincent Daré Monoprix.png
India Mahdavi Monoprix.png
Constance Guisset Monoprix 2.png

Depuis 2010, nouvelle identité des visuels conso alimentaire, sous la direction artistique de Havas City. Les bayadères s’imposent et affichent des messages pleins d’humour qui suggèrent le contenu du produit sans le montrer. Révolutionnaire… For Ever !

Musée Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix BD-2-4.jpg
Musée Arts Décoratifs Design pour tous Prisunic Monoprix BD--4.jpg